Quelles plantes rustiques planter dans mon jardin ?

Une plante rustique est une plante pouvant résister à des températures inférieures à 0°. Une plante est considérée comme « très rustique » lorsqu’elle peut supporter des températures en dessous de -15°. Une solution idéale pour les régions froides, dans les climats continentaux, où le gel est fréquent.

Les particularités d’une plante rustique

Si une plante rustique est une plante qui ne gèle pas, il ne faut pas la confondre avec une plante vivace. Alors qu’une plante vivace à pour particularité de vivre longtemps, parfois plusieurs années, une plante rustique est simplement une plante qui résiste au gel. Il existe des plantes vivaces rustiques, comme l’aster, jolie plante vivace indigo qui supporte des températures descendant à – 35° voire – 40 ° !

Le terme de rusticité ne s’applique que pour les plantes en jardin, car dans la nature, une plante ne poussera que dans des conditions qui lui sont parfaitement favorables.

Les facteurs qui jouent sur la rusticité

Certains facteurs influencent la rusticité d’une plante :

  • Le taux d’humidité : les tissus imbibés d’eau sont plus sensibles au gel. Il faut donc mettre en place un bon système de drainage.
  • Le vent : il fait baisser la température et peut brûler les parties aériennes de la plante. Il faudra donc prévoir des coupe-vent autour des plantes pour les protéger.
  • L’exposition au soleil, qui peut créer des chocs thermiques. Une plante ayant subi un gel nocturne ne devra pas être exposée au soleil trop rapidement.

Quand mettre en terre ses plantes rustiques ?

Pour mettre en terre une plante rustique, il n’y a pas de période de l’année définie. Alors que l’hortensia se plante généralement à l’automne, pour le houx, ce sera l’automne ou le printemps. Tout dépend en fait du type de plante que vous choisirez.

Quelle plante rustique choisir ?

Pour savoir quelle plante rustique choisir, vous devez prendre en compte deux critères : la région dans laquelle vous vivez et le type de plante que vous souhaitez.

La zone géographique

Il existe une carte de France de la rusticité, où les différentes régions sont classées en zone 0 à 8, en fonction de leur climat (et donc du type de plante que l’on peut mettre en terre). Les zones très froides seront de type 1, alors que les plus douces seront de type 8. Parmi les zones de type 1, on retrouve des régions montagneuses telles que les Alpes ou le Massif Central, alors que la zone 8 recouvre le bassin méditerranéen. Au milieu, on trouve des zones aux températures moyennes, notamment au bord de l’océan Atlantique, où le climat est doux et océanique. Ce sont des secteurs de zone 4 ou 5.

Les différents types de plantes rustiques

Comme pour toutes les plantes, il s’agit de vous questionner sur quelle plante rustique vous souhaitez planter dans votre jardin :

  • Arbuste fruitier ou non ? Parmi les arbustes fruitiers, on peut citer l’arbousier, le bananier, la canneberge, le framboisier, le kaki, le kiwi, ou encore le goji. Pour les arbustes non fruitiers, on retrouve le bambou, le bouleau ou le charme.
  • Arbuste à feuillage persistant ou caduc ? Pour les arbustes à feuillage caduc, on trouvera, par exemple, le superbe tamaris. Pour les arbustes à feuillage persistant, on retrouve le sapin bien sûr, mais aussi le thuya, le rhododendron ou le photinia.
  • Plante fleurie ou non ? Parmi les plus belles plantes rustiques fleuries, on trouvera les chrysanthèmes, la campanule, ou encore le cyclamen.
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail