entretien hortensia

L’entretien d’un hortensia demande d’abord de le placer judicieusement pour qu’il soit protégé des gelées et de l’ardeur du soleil. L’arrosage et la taille sont fondamentaux pour que l’Hortensia s’épanouisse et embellisse durablement votre jardin.

L’hortensia, une fleur d’ornement aux multiples visages

Les hortensias, ou plutôt « Hydrangea » (nom du genre d’arbuste à l’origine), proviennent majoritairement d’Asie, mais aussi d’Amérique du Nord. Il existe une soixantaine d’espèces d’hortensias à travers le monde et 9 d’entre elles sont les plus utilisées dans nos jardins. Parmi les plus courantes, qui sont aussi celles qui sont les plus faciles à cultiver, on citera :

  • Hydrangea macrophylla: la plus importante, communément appelée par le grand public « hortensia » et donc par extension, toutes les espèces le sont aussi. Hortensia originaire du Japon, avec de grandes feuilles et des fleurs bleues, mauves.
  • Hydrangea arborescens ou « hortensia de Virginie » : arbuste originaire du sud-est des Etats-Unis, très ramifié, aux fleurs blanches.
  • Hydrangea paniculata: originaire d’Asie tempérée (Chine, Corée, Japon) aux fleurs blanches, roses.
  • Hydrangea quercifoliaou « hortensia à feuilles de chêne » : originaire du sud-est des Etats-Unis, avec une silhouette majestueuse, sculpturale. Floraison généreuse passant du blanc au rose et feuillage spectaculaire.
  • Hydrangea petiolaris ou « hortensia grimpant » : vigoureux arbuste grimpant, plante du Japon qui s’accroche toute seule sur les murs même les plus lisses. Fleurs blanches en ombrelles de dentelle.

Où et comment planter un hortensia ?

Il est important de bien choisir l’emplacement pour planter un hortensia, afin que celui-ci ne souffre pas des gelées à l’automne ou au printemps, ni d’un trop fort ensoleillement aux beaux jours. Pour répondre à ces conditions, la plantation d’un hortensia est réalisée idéalement le long d’un mur ou sous un arbre, avec une exposition nord ou nord-est, afin de bénéficier de l’ombre au moment le plus chaud de la journée.

Il existe cependant quelques exceptions. Par exemple, les Hydrangea paniculata sont particulièrement résistants aux basses températures et relativement bien résistants à la chaleur. Les Hydrangea arborescens quant à eux, apprécient également le froid, mais pas trop la chaleur.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous dans la façon de planter un hortensia : en massif, isolé, en haie, en pot, en bac… Vous pouvez aussi mélanger les espèces d’arbuste pour obtenir des massifs plus naturels. Le tout est de les planter avec un espacement de 80 cm environ. Enfin, les périodes les plus favorables pour planter un hortensia sont le début de l’automne et le début du printemps après les derniers grands gels.

L’entretien d’un hortensia : arroser et tailler

L’entretien d’un hortensia c’est d’abord l’arrosage. Il est effectué en rapport avec le climat de la région. En été, arrosez copieusement pour éviter que les feuilles ne se fanent et ajoutez de l’engrais spécial hortensia. Il est primordial de conserver une terre toujours humide, sans toutefois noyer la plante. La couleur des fleurs dépend fortement de l’engrais utilisé. Pour les fleurs bleues, privilégiez un engrais bleuissant par exemple qui constitue un « coup de pouce à la nature » en quelque sorte. En outre, plus la terre est acide, plus les fleurs seront bleues et plus la terre est calcaire, plus les fleurs ont tendance à être rose ou rouge.

La taille de l’hortensia se fait au printemps, surtout à partir de la deuxième année, au moment du démarrage de la végétation. Supprimez les branches basses pour permettre à l’arbuste de prendre de la hauteur, ainsi que les feuilles fanées, les parties sèches ou endommagées.

Les feuilles peuvent présenter une décoloration jaune si le sol est trop calcaire, empêchant l’assimilation des nutriments. Il faudra alors effectuer un traitement avec un produit anti-chlorose. Par ailleurs, si vous observez comme du coton blanc sous les feuilles ou des amas bruns sur les branches, il se peut fortement que des cochenilles aient élu domicile sur votre hortensia ! Cet insecte prélève la sève de la plante. Pour contrer cela, il existe des produits anti-cochenille.

Les caractéristiques de l’hortensia

Caractéristiques de l'hortensia

Nom du genre : Hydrangea
Famille :
Hydrangeaceae
Variétés : Hydrangea macrophylla, Hydrangea paniculata, Hydrangea quercfolia, Hydrangea arborescens, Hydrangea petiolaris…
Origine : Asie principalement et Amérique du Nord
Type : arbuste
Hauteur : 1 à 2 mètres (il grandit de 50 cm par an environ)
Feuillage : caduc
Couleurs de fleurs : en forme de boules blanches, roses, bleues, mauves
Plantation : septembre, octobre ou le début du printemps
Multiplication : bouture en été
Floraison : de juin à octobre
Exposition favorable : mi-ombre et ombre, orientation nord-ouest idéale, abrité des vents froids
Type de sol : bien drainé, riche en humus, sol mélangé avec de la terre de bruyère
Humidité du sol : frais
Acidité du sol : acide pour les variétés à fleurs bleues, neutre, pas trop calcaire
Utilisation : massif, haie, isolé, bac
Rusticité : rustique
Arrosage : modéré, plus copieusement en été
Taille : au printemps, enlever également les feuilles fanées
Maladies : chlorose, ascochytose, oïdium, fumagine
parasites : cochenille, araignée rouge, otiorhynque

Téléchargez la fiche d’identité de l’HortensiaTélécharger la fiche d'identité au format PDF

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail