L’achillée millefeuille est une herbe à fleurs qui pousse facilement et de manière discrète dans le jardin. Fraiche ou sèche, elle apporte une touche de décoration avec ses couleurs. Cette plante a des propriétés médicinales. Elle possède des sommets de fleurs blanches parfumées. Ci-après des conseils pratiques pour la conserver longtemps.

Caractéristiques

L’achillée millefeuille est une plante qui pousse à l’état sauvage. Où pousse l’achillée ? On la trouve sur les sentiers les lisières des champs et le long des routes. Elle est également présente dans une ferme ou à l’arrière-cour. L’achillée millefeuille se reconnait par ses feuilles telles des plumes et ses petites fleurs blanches, jaunes ou roses.

L’achillée millefeuille se reconnait par ses tiges anguleuses rugueuses, ses feuilles découpées, ses fleurs en capitules et son odeur de camphre quand on la froisse. Celle-ci a un gout amer.

Culture et récolte

L’achillée millefeuille pousse facilement grâce à son système racinaire qui devient envahissant et prend la place d’autres plantes. Quand cueillir l’achillée ? Après le semis, récoltez les premières fleurs après 3 mois et les fleurs après 5 mois. Pour les graines, attendez 6 à 9 mois avant de les prendre.

Pour cueillir l’achillée millefeuille, il serait préférable de le faire un matin sec et non un jour de pluie. De préférence, quand il fait chaud au moment où les fleurs sont ouvertes, les feuilles vertes et la rosée évaporée. Pour ce faire, coupez juste au-dessus d’un nœud de feuille et les 4 pouces supérieurs de la plante. Ceci afin de favoriser la repousse des fleurs durant la même saison.

En fonction de l’utilisation de l’achillée millefeuille, il faut récolter séparément les capitules et les feuilles. Avec des ciseaux de cuisine ou un sécateur, coupez les têtes de fleurs ou toutes les tiges rejoignent la grande tige. Les feuilles en rosette sont récoltées du printemps en automne. Les graines sont cueillies de juin à septembre, les racines en hiver les fleurs de mai à septembre.

A lire : L’Achillée Millefeuille : des propriétés multiples pour la peau et le système digestif

Comment conserver l’achillée millefeuille ?

Comment conserver l’achillée millefeuille ? Utilisez un séchoir à herbes ou mettez-les dans un sac en papier durant quelque temps. Comment conserver l’achillée millefeuille ? Il est également possible de les sécher sur un déshydrateur de nourriture au réglage le plus bas pour ne pas les brûler. Une fois sèchées, les feuilles et les sommités fleuries sont à placer séparément dans un pot hermétique. Mettez le tout dans un endroit sombre et frais.

L’achillée peut être consommée fraîche toute l’année. Son feuillage persiste en hiver. Mais dans les régions ou le froid est rude, comment conserver l’achillée millefeuille ? Il est conseillé de la conserver dans du vinaigre, de l’huile, du sucre, la sécher ou la congeler.

Comment entretenir l‘achillée millefeuille ? Il faut enlever les fleurs fanées au fur et à mesure pour éviter que toute la plante ne meure et favoriser ainsi sa repousse. En fin de saison, coupez au plus court les tiges pour optimiser sa repousse au printemps. Limitez les arrosages et gardez le sol frais lors de la levée. Au mois de mai et juin, pensez à la tuteurer. Pour éviter qu’elle n’envahisse le jardin, plantez-la dans un grand pot ou placez une barrière contre les bambous.

Quels sont les bienfaits de l’achillée millefeuille?

L’utilisation de l‘achillée millefeuille est variée. Broyée sous forme de poudre, elle sert à soulager la douleur des plaies et à coaguler le sang. Cette plante est reconnue pour ses vertus aussi bien en interne qu’en externe. Une tisane de 20 g d‘achillée millefeuille dans 1 litre d’eau bouillante est conseillée pour les peaux acnéiques et 50 g pour lutter contre la cellulite. Une infusion de 50 g de sommités fleuries constitue un nettoyant naturel de la peau grasse. 30 g de feuilles et de fleurs d‘achillée millefeuille en infusion aident les femmes à mieux supporter la ménopause ou à soulager les règles douloureuses.

Utilisée pour le bain, l’achillée millefeuille, en décoction, est bénéfique pour la circulation du sang. Cette décoction de 50 g de sommités fleuries est aussi efficace pour faire repousser les cheveux. Elle fait ses preuves pour soulager les hémorroïdes en tant que compresse. En usage externe, le suc de l’achillée millefeuille apaise les plaies et les gerçures des mamelons. Une huile de massage à base de cette plante est efficace pour guérir les coups et les rhumatismes. Pour combattre la grippe ou le rhume, une infusion de 30 g d’achillée millefeuille avec du miel favorise une transpiration en abondance et ouvre les pores

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail