achillée millefeuille

L’achillée millefeuille possède de multiples propriétés qui soulagent de nombreux maux : troubles digestifs, spasmes de l’estomac et des intestins, douleurs menstruelles ou encore infection des voies respiratoires ou saignements. Elle est en outre aisée à planter et possède des vertus répulsives pour les insectes nuisibles aux cultures. C’est donc la plante indispensable pour votre jardin.

Quelles sont les propriétés de l’achillée millefeuille ?

L’achillée millefeuille serait utilisée en phytothérapie depuis l’Antiquité grecque. Elle aurait même soulagé les blessures des soldats de la guerre de Troie. Aujourd’hui elle sert autant en application interne qu’externe et affiche de nombreuses propriétés médicinales. En application externe, l’achillée :

  1. Aide à stopper les saignements et contribue à la cicatrisation des plaies grâce à à l’application de compresses.
  2. Soulage les inflammations cutanées.
  3. Soulage les douleurs menstruelles en bain de siège.
  4. Evite les infections

En application interne, elle soulage les troubles digestifs et les douleurs spasmodiques de l’intestin et de l’estomac, notamment pendant les règles. Elle favorise aussi la digestion et contribue à soulager la dyspepsie, un trouble digestif fonctionnel qui se traduit par des désagréments comme des ballonnements, des douleurs, des nausées ou des éructations. L’achillée stimule aussi la circulation sanguine. L’utilisation de la plante est contre indiquée pour les enfants et les femmes enceintes. Elle peut aussi engendrer des allergies cutanées chez les personnes sensibles aux plantes de la famille des astéracées : marguerite, aster, camomille ou pissenlit.

Comment utiliser l’achillée millefeuille ?

Il y a de multiples manières d’utiliser l’achillée millefeuille : infusion, teinture, compresse ou huile essentielle selon le trouble que l’on souhaite soulager. Pour les troubles de l’appétit, les troubles digestifs ou les douleurs menstruelles, consommez l’achillée:

  1. En infusion trois fois par jour : 1 à 2 grammes de plantes séchées dans 150 ml d’eau bouillante à faire infuser pendant 10 minutes.
  2. En extrait liquide, de 1 à 2ml trois fois par jour entre les repas.
  3. En teinture à raison de 5ml dilués dans un peu d’eau froide, tiède ou un jus de fruit, trois fois par jour entre les repas.

Pour les douleurs menstruelles, le bain de siège est particulièrement conseillé. Pour les blessures et inflammations cutanées, optez pour une compresse imbibée dans une infusion composée de 1 à 2 cuillères à thé de plante séchées et de 250 ml d’eau bouillante. Il ne faut jamais appliquer cette préparation sur une plaie ouverte. Même chose pour l’huile essentielle d’achillée qu’il est bon de diluer dans un peu d’huile végétale avant d’en enduire la zone à traiter.

Comment planter l’achillée millefeuille ?

L’achillée millefeuille se plaît particulièrement au jardin sur un emplacement ensoleillé à mi-ombre, au sein d’un massif, d’une allée ou d’un parterre ou même au pied de vos arbres fruitiers. Elle préfère un sol sec et légèrement calcaire ou une terre argileuse saine. Elle se plante en godet au printemps ou à l’automne. De mai à juillet, elle s’installe en pleine terre. L’achillée nécessite peu de soins. Il faut juste l’arroser un peu notamment en cas de fortes chaleurs. Ainsi qu’ôter les fleurs fanées pour favoriser la pousse de nouvelles fleurs.

L’achillée est souvent attaquée par l’oïdium et les pucerons. Quelques gestes simples sont à effectuer pour les éliminer. Contre l’oïdium, il faut raser la touffe infectée et pailler la plante. Contre les pucerons, supprimez-les à la main ou pulvérisez une solution de savon noir qui les étouffera. Pour renforcer les défenses de l’achillée, vous pouvez utiliser du purin d’ortie à pulvériser une fois par semaine.

Les caractéristiques de l’achillée millefeuille

caractéristiques achillée millefeuille

Type de plante : fleur, plante à fleurs, plante comestible, plante à tisanes
Feuillage : persistant ou caduc selon les espèces
Famille : Astéracées
Couleurs des fleurs : blanches, grises, jaunes, orange, rouges et roses
Exposition : soleil, mi-ombre
Sol : sol argileux, sol calcaire ou humus
Résistance : résistante au gel
Plantation : avril à juillet ou septembre à novembre
Mode de multiplication : semis et division
Floraison : juin à octobre
Hauteur : 0,30 à 2 mètres
Maladies : elle peut être attaquée par l’oïdium et les pucerons
Espèces : plus de 85 espèces mais seul un petit nombre est cultivé
Destination : en pleine terre

Téléchargez la fiche d’identité de l’achillée millefeuilleTélécharger la fiche d'identité au format PDF

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail