Les bienfaits de l'ortie

Quels sont les bienfaits de l’ortie ? Cette plante anti-inflammatoire est utilisée pour soulager l’arthrose, les rhumatismes et constitue un excellent diurétique. Elle est également efficace pour traiter l’acné, les aphtes, les gingivites et les angines.

Quels sont les bienfaits de l’ortie ?

L’ortie est un véritable cocktail de vitamines et de minéraux. Elle recèle des acides aminés, de la vitamine A, B, C et K, du manganèse, du calcium, du fer, de la silice, du magnésium, du cuivre, du zinc et du phosphore. Avec un tel concentré d’actifs, cette plante anti-inflammatoire possède donc de nombreuses vertus bénéfiques pour votre santé :

  1. Elle agit contre les douleurs dues au rhumatisme ou à l’arthrite, mais aussi en cas de névralgie sciatique et de douleurs inflammatoires.
  2. Elle stimule la fonction rénale et agit en cas de calculs urinaires et d’énurésie (incontinence ou pipi au lit).
  3. Elle aide à combattre la dermatose, l’urticaire et l’acné.

La liste des bienfaits de l’ortie est très longue. Elle est aussi anti-diarrhéique, vermifuge, anti-allergique contre l’asthme, le rhume des foins et l’urticaire.

Comment consommer l’ortie ?

L’ortie peut se consommer sous de multiples formes. Elle peut tout simplement s’utiliser dans vos plats quotidiens. En cuisine, il faut choisir de jeunes orties aux petites feuilles. Il faut ensuite les faire revenir à la poêle ou les cuire à l’eau, un peu comme des épinards. Le grand classique est la soupe d’orties, mijotée avec un oignon, des pommes de terre et un bouillon de volaille. Tentez aussi une omelette savoureuse ou un cake aux orties. Vous pouvez aussi consommer l’ortie sous les formes suivantes :

  1. Une tisane, particulièrement utile pour un bain de bouche qui soulage aphtes et maux dentaires. Faire infuser une poignée d’orties fraîches ou des feuilles séchées dans de l’eau bouillante. Puis filtrer.
  2. Contre la chute des cheveux, les cheveux fourchus et les pellicules, vous pouvez confectionner une lotion capillaire. Amenez à ébullition 200 grammes d’orties fraîches ou 20 grammes d’orties séchées en laissant frémir 10 minutes. Après avoir filtré la préparation vous pouvez ajouter un peu de vinaigre de cidre ou des huiles essentielles, cèdre de l’Atlas, romarin, ylang-ylang ou lavande. Vaporisez ensuite tous les jours cette préparation sur la racine de vos cheveux.
  3. Enfin, la prise de gélules d’ortie est bénéfique pour soulager arthrose, acné, rhume des foins… Pour la posologie, consultez un médecin et respectez bien la dose prescrite. L’ortie en gélules est notamment déconseillée chez la femme enceinte ou en cas d’insuffisance rénale ou cardiaque.

Comment cultiver l’ortie ?

L’ortie se cultive très facilement, tant en pot qu’au jardin. Elle a juste besoin d’un sol riche en matière organique, humide et bien drainé. Elle a besoin d’un arrosage fréquent, les premières semaines suivant sa plantation. Ensuite, elle se multiplie aisément, tant et si bien qu’il faut souvent contrôler son extension pour ne pas être envahi. C’est une plante qui arbore des fleurs mâles et femelles sur des pieds distincts. La floraison s’étale de juin à septembre.

Les caractéristiques de l’ortie

plante contre l arthrose

Type de plante : mauvaise herbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage : caduc
Famille : urticacées
Couleurs des fleurs : blanc
Exposition : soleil
Sol : ordinaire, apprécie tout particulièrement les sols azotés
Maladie et ravageurs : la cuscute d’Europe, les chenilles
Plantation : automne, printemps
Mode de multiplication : division du rhizome
Floraison : de juin à septembre
Hauteur : jusqu’à 120 cm
Téléchargez la fiche d’identité de l’ortieTélécharger la fiche d'identité au format PDF

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail