Le principe.Lawn Sprinkler Spraying Water in Backyard

Le langage des horticulteurs au sujet de l’arrosage diffère en fonction de l’âge, des écoles suivies (donc de la technique) et des habitudes régionales.

La saison d’arrosage estivale débute en juin et se perpétue jusqu’en septembre; elle peut commencer plus tôt certaines années sèches ou dans les terrains légers et graveleux. Elle pourra aussi, en année exceptionnelle, se prolonger en octobre.

Au jardin: Pour être correctement arrosé, le jardin et la pelouse doivent recevoir environ 30 litres d’eau par mètre carré. Il faut donc arroser chaque fois que la nature ne nous donne pas 30 m/m d’eau sur 7 jours. Le calcul est simple à effectuer: A l’aide d’un pluviomètre, on mesure les quantités d’eau tombées et l’on complète à l’aide d’un arrosage. Dans les terres lourdes, on peut compenser ce besoin en une fois tous les 10 jours alors que sur le gravier, il faudra apporter l’eau en 2 fois dans la semaine. Il faut apprendre à connaître son terrain afin de ne pas le saturer et ne pas non plus le mouiller qu’en surface. L’arrosage en pluie: cette manière distribue le liquide à l’aide d’un arroseur. L’appareil va lentement distribuer de l’eau par-dessus les plantes et elle va pénétrer progressivement dans la terre. Il faut pour être valable que les arroseurs projettent de fines gouttes afin que ces dernières aient le temps de se réchauffer avant d’atteindre le feuillage. La quantité d’eau distribuée se mesure à l’aide du pluviomètre ou d’un relevé au compteur de distribution. On peut aussi arroser en pluie avec un arrosoir et à l’aide d’un tuyau munit d’une pomme d’arrosage. Dans ce dernier cas, vous devez avant de commencer le travail, calculer combien de temps il vous faut pour remplir un bidon de 10 litres. Ainsi vous pourrez connaître le temps qu’il vous faudra tenir le tuyau au-dessus des plantes pour qu’elles soient correctement humidifiées.

L’arrosage au goulot: que cela soit à l’arrosoir ou au tuyau, l’arrosage au goulot permet de bien localiser et diriger l’eau. Comme chaque fois que l’on arrose au tuyau on calcule le temps d’arrosage.

On peut dans certains cas laisser l’eau couler tout lentement sous un arbre ou un arbuste en détresse par ce moyen très localisé on est sûr de pouvoir en quelques heures réhumidifier une motte de rhododendrons par exemple. L’arrosage au goulot permet dans le jardin d’ornement, de ne pas abîmer les inflorescences et dans le potager, d’éviter de mouiller les feuilles de tomates et des haricots sensibles aux maladies.

Le matériel: Choisissez les appareils d’arrosage en fonction de vos surfaces et de votre disponibilité. Ayez à l’esprit que l’on trouve sur le marché des « kit » d’arrosage automatique à monter soi-même.

Facile et pas si onéreux!

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail