Quel arbuste pour massif choisir

Choisir son ou ses arbustes pour massif implique de se poser quelques questions sur les éléments suivants :

  1. Le climat
  2. Le type de sol de votre jardin
  3. L’exposition de votre jardin
  4. Vos goûts personnels : plantes à feuilles caduques ou persistantes, plantes à fleurs ou à feuilles, fleurissement printanier ou estival…

Suivez nos conseils pour créer un massif d’arbustes qui embellira votre jardin.

 

Comment organiser mon massif d’arbustes ?

Pour organiser au mieux votre massif d’arbustes, faites d’abord un dessin sur une feuille de papier à l’échelle, un centimètre pour 1 m par exemple. À partir de catalogues dressez la liste des arbustes que vous souhaitez acquérir en notant leurs dimensions à l’âge adulte. Reportez leur emplacement sur le plan où planter les végétaux, en les espaçant pour qu’ils poussent sans se gêner. Votre massif paraîtra au début un peu dénudé, mais c’est préférable pour l’avenir : vous éviterez d’avoir à déplacer des sujets trop proches les uns des autres. Une distance de plantation de 1 m à 1,20 m est une bonne moyenne entre des arbustes de taille adulte. Pensez aussi à ne pas placer un petit arbuste derrière un végétal majestueux.

Arbustes pour massif caducs ou persistants ?

Jouez sur les proportions d’arbustes à feuilles persistantes et à feuilles caduques : un tiers d’espèces persistantes pour deux tiers de caduques. Parmi les arbustes persistants on peut citer le buis qui est l’espèce star des massifs. Cette essence élégante s’adapte à toutes les expositions, exige peu d’eau et un entretien minimal si ce n’est une taille régulière. Le lierre, l’aucuba, le laurier sauce, le cotoneaster ou le carex constituent également des options pertinentes. Du côté des arbustes à feuillage caduc, le fusain, la vigne vierge ou le sumac de Virginie – pour les expositions ensoleillées – feront merveille. Nous vous donnons quelques idées d’arbustes selon l’exposition de votre jardin, la nature de votre sol et le climat de votre région

La qualité de l’ensoleillement

  1. Si votre jardin est exposé en plein soleil, optez pour un buddleia,  de la lavande, de la glycine ou du millepertuis.
  2. S’il est semi-exposé au soleil, plantez du rhododendron, des hortensias, de la bruyère commune ou du laurier sauce.
  3. Si vos espaces verts sont totalement à l’ombre le choix est plus restreint, mais vous pouvez miser sur l’indétrônable buis ou du houx.

La nature de votre terre : argileuse, caillouteuse, calcaire ou sableuse

  1. Si votre jardin dispose d’un sol argileux (humide, lourd et collant),  le laurier rose, le buis, la glycine, le lierre ou le carex seront dans leur élément.
  2. Si la terre est caillouteuse, le buddleia, la lavande, le romarin ou le millepertuis croîtront avec aisance.
  3. Si le sol est calcaire, misez sur le houx, l’hortensia, la sauge ornementale ou le carex.
  4. Si la terre est sableuse, cela vous laisse encore davantage de choix puisque la quasi totalité des arbustes s’y plaisent.

Le climat de votre région

  1. Pour un jardin en climat océanique : rhododendron, hortensia, buis, lierre, millepertuis…
  2. En climat semi-océanique : buddleia, glycine, chèvrefeuille, ajonc, sauge ornementale…
  3. En climat montagnard : bruyère commune, houx, forsythia, sauge, genévrier…
  4. En climat méditerranéen : mimosa, lavande, romarin, laurier tin, rosier arbustif…
  5. En climat continental, on peut cultiver la plupart des arbustes sauf celles qui ne résistent pas aux très basses températures comme les arbustes fruitiers, le mimosa, la lavande et, de manière générale, tous les arbustes exotiques.

Quelle forme donner à mon massif d’arbustes ?

Des massifs d’arbustes aux contours irréguliers sont plus esthétiques qu’une plantation rectiligne. Evitez les angles aigus, pour le coup d’œil et pour faciliter la tonte de la pelouse. Dans un massif central, plantez les espèces les plus hautes au milieu et les plus petites autour.

Les plantes grimpantes – comme le lierre, la vigne vierge ou la glycine – font partie des arbustes et les remplacent lorsque l’espace est réduit. Vous trouverez aussi des espèces caduques et persistantes permettant d’habiller un vieux mur ou le tronc d’un arbre mort. Certaines ont besoin de s’accrocher à du fils de fer ou du treillage.

Quelles sont les règles pour planter un arbuste de massif ?

Plantez votre arbuste à une distance d’au moins 10 m de votre maison car les feuilles bouchent les gouttières, les fleurs attirent les abeilles, les racines endommagent les fondations, les branches assombrissent les pièces.

Trop près d’une pièce d’eau, les feuilles polluent l’eau et entraînent une accumulation de vase dans le fond du bassin. Gardez au moins une distance de 4 à 5 m du bord pour planter votre sujet.

Si vous plantez plusieurs arbres, écartez-les suffisamment les uns des autres, sinon ils se gêneront dans leur croissance. S’il s’agit de conifères, les parties conjointes jaunissent quand elles sont privées de lumière.

 

 

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail