Comment planter une orchidée

L’orchidée, symbole de la fécondité, est connue pour être une plante d’intérieur fleurie très décorative. Dans son milieu naturel, elle a colonisé pratiquement tous les milieux, à l’exception des déserts. Cette famille de plantes serait âgée d’environ 80 millions d’années… Certaines sont utilisées dans l’alimentation : notamment les orchidées du genre Vanilla qui produisent la fameuse vanille… Suivez nos conseils pour savoir comment planter une orchidée et la rempoter ?

Quelles sont les différentes espèces d’orchidée ?

On compte plus de 25 000 espèces d’orchidées, réparties en 850 genres ! C’est l’une des familles de plantes les plus diversifiées. C’est pour cela qu’il n’est pas toujours évident de choisir l’orchidée qui s’adaptera à votre environnement.

On observe 2 grands types d’orchidée :

  • Les orchidées tropicales : Cymbidium, le Cambria, le Dendrobium, le Miltonia ou encore l’Oncidium
  • Les orchidées équatoriales : le Paphiopedilum, le Phalaenopsis, les Vandas, le Zygopetalum

On distingue 3 grands modes de développement :

  • Les orchidées épiphytes : dans leur milieu naturel, elles vivent accrochées aux branches des arbres, dans les forêts tropicales.
  • Les orchidées saprophytes : elles poussent sur des arbres morts dont elles se nourrissent
  • Les orchidées lithophytes : elles poussent sur les roches et se nourrissent des mousses

Leur taille et leur poids varient beaucoup selon les espèces : de seulement quelques millimètres pour certaines, jusqu’à plusieurs mètres de long pour d’autres.

Parmi toutes ces plantes, l’orchidée Phalaenopsis et la Cymbidium figurent parmi celles qui sont les plus simples à fleurir. Ces deux espèces restent fleuries pendant des mois et refleurissent rapidement.

Comment planter une orchidée ?

Où planter des orchidées ? Celles-ci s’adaptent bien aux températures des habitations chauffées. Elles aiment la lumière tamisée : il ne faut pas les exposer au soleil directement. Changez la position des orchidées en fonction des saisons et de leur différente luminosité. La plantation d’une orchidée peut se faire dans un appartement, une véranda, ou une serre. Toutes les orchidées acceptent des températures moyennes situées entre 15 et 25°C.

Ces plantes apprécient l’humidité ambiante : placez-les sur des plateaux de billes d’argile, loin des radiateurs et à l’abri des courants d’air. Les orchidées ne poussent pas dans un substrat terreux. Dans leur milieu naturel, elles se nourrissent de l’humidité ambiante et puisent leurs éléments nutritionnels dans l’humus et les feuilles mortes décomposées. Comme support de culture, utilisez donc de la mousse de sphagnum ou d’écorce de pin, de la tourbe et du polystyrène pour l’aération et le drainage. Vous pouvez trouver des supports tout prêts dans le commerce.

Comment entretenir et rempoter une orchidée ?

Pour réussir la culture des orchidées, il faut avant tout procéder à un arrosage régulier : soit une fois par semaine entre avril et septembre, un peu moins pendant l’hiver. De préférence avec de l’eau de pluie ou de l’eau minérale : évitez l’eau calcaire. Il faut toujours attendre que le substrat soit sec avant d’arroser. Brumisez le feuillage fréquemment, ainsi que les racines aériennes et sur la surface du substrat une fois par jour.

Par ailleurs, il est conseillé d’ajouter de l’engrais spécial orchidée tous les jours en été et tous les mois en hiver. Mettez la plante au repos après chaque floraison et arrivée de nouvelles feuilles : il s’agit de couper la partie desséchée et de réduire l’arrosage pendant quelques semaines.

Le rempotage des orchidées est également nécessaire lorsque les plantes se trouvent à l’étroit dans leur pot. Idéalement, tous les 2-3 ans, juste après la floraison. Certaines orchidées ont besoin par ailleurs, d’un tuteurage pour bien se développer.

Les caractéristiques de l’orchidée

comment rempoter une orchidee

Famille : Orchideaceae
Type de plante : plante vivace non rustique
Origine : la majorité des orchidées sont tropicales
Quelques espèces : Phalaenopsis, Dendrobium, Cambria, Miltonia, Vanda, Cattleya, Cymbibium, Oncidium, Zygopetalum, Vanille
Plantation : en toute saison
Floraison : toute l’année (éviter la période hivernale avec moins de lumière), en fonction des espèces
Couleur des fleurs : immense palette de couleurs, allant du blanc au violet, du jaune au rouge…
Lieu d’implantation : intérieur, véranda, serre
Exposition : à la lumière, mi-ombragé. Pas de soleil direct
Sol : substrat spécifique, non terreux et très poreux, à base de la mousse , d’écorce de pin, de tourbe…
Arrosage : régulier, une fois par semaine l’été et un peu moins l’hiver. Utiliser de l’eau non calcaire.
Amendement : un engrais spécial orchidée
Taille : couper la tige des fleurs fanées à mi-hauteur, pour que l’orchidée refleurisse. S’il s’agit d’une seconde floraison : couper court la tige.
Quelques variétés : Cattleya, Phalaenopsis, Paphiopedilum, Miltonia, Cymbidium, Dendrobium, Oncidium, Lycaste, Masdavalia…
Maladies : pourriture en cas d’excès d’eau
Parasites : araignées rouges, cochenilles, pucerons. Traiter avec des produits appliqués par poudrage ou pulvérisation.

 

Téléchargez la fiche d’identité de l’orchidéeTélécharger la fiche d'identité au format PDF

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail