Comment cultiver de la rhubarbe

En confiture, en compote, dans une tarte, un crumble… La rhubarbe est cuisinée comme un fruit, pour le dessert le plus souvent, mais aussi parfois pour accompagner un autre met. Il s’agit d’une plante de la famille des Polygonacées, une vivace à grand développement qui peut être utilisée comme plante d’ornement tout comme en plante potagère pour apprécier son goût acidulé.

Quelles sont les vertus de la rhubarbe ?

Originaire d’Asie, la rhubarbe compte un certain nombre de vertus. Cette plante de jardin est très connue notamment pour ses effets bénéfiques sur le bon fonctionnement du transit, car elle contient énormément de fibres. Une consommation régulière de rhubarbe contribuerait à réduire les risques de maladies cardiovasculaires et de mauvais cholestérol grâce à ces fibres et la présence d’antioxydants. Elle est également riche en calcium, en potassium, en magnésium et en phosphore.

En cuisine, de nombreux choix s’offrent à vous ! La rhubarbe est particulièrement appréciée pour son côté acidulé que l’on peut adoucir notamment avec l’ajout de sucre dans les préparations destinées aux desserts. On peut aussi tout à fait la consommer crue en salade. Ou encore, revenue à la poêle dans de l’huile, pour accompagner une volaille ou un poisson.
A noter que c’est le pétiole qui se consomme et nom le feuillage, qu’il ne faut pas jeter d’ailleurs, car il peut servir pour le compost !

Comment semer et cultiver la rhubarbe ?

La rhubarbe, qui peut mesurer jusqu’à 1 mètre de hauteur, est une plante qui reste relativement facile à cultiver. Toutefois, elle ne pousse correctement que dans les sols frais, profonds et bien ameublis. De plus, elle est très gourmande en humus, elle a besoin d’un sol riche.
En ce qui concerne l’exposition, elle n’est pas très exigeante de ce côté-là et peut très bien se porter avec une exposition semi-ombragée. La rhubarbe prend énormément de place : il vaut mieux donc la planter en dehors du potager.
Il est possible d’acheter de la rhubarbe en godet dans les jardineries. La plantation de la rhubarbe se fait en septembre ou au printemps, sous forme de rhizomes, à 1 mètre d’intervalle les uns des autres.
La multiplication se fait par semis en août-septembre ou en avril-mai. Il est possible également de procéder à une division des pieds en mars ou en septembre-octobre en prélevant des éclats sur les touffes les plus importantes. Il faudra les replanter aussitôt.
La récolte de la rhubarbe peut démarrer dès le mois d’avril et s’étale jusqu’en septembre de l’année qui suit la plantation.

Comment entretenir la rhubarbe ?

Un pied d’une rhubarbe peut durer pas moins de 10 ans. Il faut pour cela, apporter des fumures. C’est-à-dire des engrais organiques tous les 2 ans pour enrichir le sol et assurer un bon développement à la plante.
Il est conseillé par ailleurs, de retirer régulièrement les tiges florales pour conserver au maximum sa vigueur à la rhubarbe. En effet, la hampe florale épuise le plant. Procédez également à un désherbage, afin de retirer les mauvaises herbes qui pourraient l’envahir.
La rhubarbe ne craint pas trop les maladies ni les parasites. Seuls les limaces et escargots s’attaquent à ses feuilles. Pour s’en prémunir, une solution : maintenir un lit de cendres au pied des jeunes plants.
Quant à l’arrosage de la rhubarbe, celui-ci est assez particulier. En effet, cette plante transpire beaucoup en été du fait de ses grandes feuilles et réclame donc un apport régulier en haut pendant la saison chaude. Enfin, un paillage peut s’avérer utile l’été, pour conserver l’humidité dans le sol au pied de la rhubarbe.

Les caractéristiques de la rhubarbe

les caractéristiques de la rhubarbe

Famille : Polygonacées
Nom latin : Rheum rhaponticum
Origine : Asie Centrale
Quelques espèces/variétés : Rhubarbe « Canada Red », Rhubarbe « Goliath », Rhubarbe « Esta », Rhubarbe « Frambozen Rood », Rhubarbe « Macdonald », Rhubarbe « Przodownik Europy », Rhubarbe « Valentine », Rhubarbe « Victoria »
Type de végétal : plante vivace, légume-feuille à cotes comestibles
Rusticité : très rustique, peut supporter des températures allant jusqu’à -20°C
Feuillage : caduc
Floraison : mai-juin
Couleur des fleurs : grandes grappes de fleurs de couleur blanc-verdâtre
Hauteur : jusqu’à 1 mètre
Utilisation : plante ornementale ou potagère pour la consommation
Vertus : riche en fibres et antioxydants
Plantation : septembre ou au printemps
Profondeur : les graines doivent être enterrées sous 2 à 3 cm de terre
Espacement : tous les 1 mètre minimum
Multiplication : semis en août-septembre ou en avril-mai, ou division des pieds en mars ou septembre-octobre
Type de sol : riche, acide, frais, profond et bien ameubli
Exposition : ensoleillée, semi-ombragée
Fertilisation : apport de compost ou fumier à la plantation, puis d’engrais organique tous les 2 ans
Arrosage : régulier en été
Récolte : avril à septembre
Parasites : limaces et escargots
Maladies : rouille, sclérotiniose ou « pourriture blanche » due à l’attaque de champignons parasites

Téléchargez la fiche d’identité de la rhubarbeTélécharger la fiche d'identité au format PDF

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail