Copalme d'amérique

Le copalme d’Amérique ou liquidambar est un arbre qui doit son nom au latin « liquidus » : liquide et à l’arabe « ambar » : ambre. Tout simplement parce que la sève qui s’écoule de son bois rappelle la couleur de cette résine fossile utilisée en bijouterie. Appelée couramment copalme d’Amérique, l’espèce la plus répandue est le Liquidambar styraciflua qui, dans son pays d’origine, les États-Unis, dépasse les 45 m de hauteur. Chez nous, sa taille est plus couramment comprise entre 15 et 20 m. Son feuillage découpé se pare, en automne, d’étonnantes nuances rouges qui vont de l’écarlate au pourpre foncé, en passant par le cuivre.

Quel plant de copalme d’Amérique choisir ?

Il est préférable de choisir un plant de liquidambar jeune élevé en conteneur. La reprise de ce type d’arbre ayant plus de chances de réussir. Evitez de planter des arbres déjà grands et qui ont poussé en pleine terre. Il existe quatre grandes variétés de copalme :

  1. Le liquidambar « Lane Roberts » qui affiche des feuilles rouges écarlates très foncées en automne. Il mesure de 10 à 20 mètres de haut.
  2. Le liquidambar « Worplesdon » qui offre une couleur vert tendre tirant sur l’orangé-jaune. Il peut atteindre 25 mètres de hauteur.
  3. Le liquidambar « Albomarginata Manon » qui présente un feuillage vert entouré d’un fin liséré blanc.
  4. Enfin, dans nos contrées, le liquidambar « Styraciflua » ne mesure pas plus de 6 mètres.

Comment planter le liquidambar ?

Le copalme d’Amérique se plante à l’automne. Ceci pour qu’il s’enracine efficacement avant les premières gelées et les rigueurs de l’hiver. Voici comment procéder pour la plantation du liquidambar :

  1. Installez-le dans un endroit dégagé pour que votre arbre s’épanouisse pleinement et que vous puissiez profiter de sa beauté.
  2. Privilégiez un lieu exposé au soleil et un sol humide neutre à légèrement acide.
  3. N’oubliez pas de pailler votre arbre pour protéger ses racines du gel. Le paillis évite également l’évaporation de l’eau en été et agit comme un fertilisant en se décomposant lentement dans le sol.

Comment entretenir un copalme d’Amérique

Le liquidambar est un arbre assez facile à entretenir. Il ne nécessite aucune taille si ce n’est d’être débarrassé des branches mortes, fragiles et abîmées, le printemps venu. Côté arrosage, il s’avère peu gourmand en eau. Dans les deux premières années suivant la plantation, arrosez régulièrement votre copalme, surtout si sécheresse et canicule sont au rendez-vous. Gros avantage ? Cet arbre coloré est résistant aux maladies et aux ravageurs. En plantant un liquidambar, vous embellissez votre jardin sans avoir besoin de déployer beaucoup d’efforts.

Les caractéristique du copalme d’Amérique

liquidambar

Type de plante : arbre
Type de végétation : vivace
Type de feuillage : caduc
Famille : Hamamélidacées
Origine : Sud-Ouest des Etats-Unis, Mexique
Couleurs des fleurs : crème
Hauteur : de 10 à 40 m selon les variétés
Rusticité : rustique
Exposition : soleil
Type de sol : ordinaire, neutre à légèrement acide et humide
Plantation, rempotage :  automne
Mode de multiplication :  semis en pot à l’automne, bouturage en été, marcottage
Taille : pas de taille nécessaire
Floraison :  printemps
Maladies et ravageurs : résistant aux maladies et aux ravageurs

Téléchargez la fiche d’identité du copalme d’Amérique Télécharger la fiche d'identité au format PDF

 

 

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail