L’aloe vera est une plante grasse aux nombreux bienfaits. Utilisé en cosmétique, connu pour ses vertus dermatologiques, l’aloé véra possède également d’excellentes qualités nutritionnelles et de multiples propriétés médicinales. Pour en profiter quotidiennement, l’idéal est de posséder chez soi un aloé véra en pot. Il constitue d’ailleurs une très jolie plante d’ornement, pas très difficile à multiplier. L’aloé véra peut se bouturer à partir d’une feuille, ou bien d’un rejeton, au choix.

Bouture d’aloe vera à partir d’une feuille

Cette méthode pour bouturer l’aloe vera n’est pas la plus efficace, mais elle est d’une simplicité déconcertante et vaut le coup d’être tentée. On vous explique comment faire pousser de l’aloe vera à partir d’une feuille en 6 étapes :

  • Coupez une feuille d’aloe vera d’au moins 8 cm. Coupez-la à la base, à l’aide d’un couteau propre et bien aiguisé ;
  • Placez la feuille dans un endroit chaud. En quelques jours, une pellicule se forme sur la partie tranchée ;
  • Dans un pot percé de trous de drainage, déposez une couche de graviers, puis placez du terreau pour cactus et humidifiez le tout. Si vous n’en possédez pas, préparez un mélange d’un volume de terreau normal additionné d’un volume de sable ;
  • Enfoncez un tiers de la feuille, côté coupé bien sûr, dans le terreau. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez imbiber l’extrémité de la feuille dans de l’hormone de bouturage avant de la planter ;
  • Le pH de votre terreau doit être entre 6 et 8. S’il est trop élevé, ajoutez de la soude de jardinage ;
  • Installez votre nouvelle plante dans un endroit chaud et ensoleillé de la maison, et arrosez-la avec soin. Veillez à garder le terreau humide durant les quatre premières semaines, puis laissez sécher avant de reprendre un arrosage plus espacé.

Il se peut que la feuille « bouture » sèche ou fane un peu pendant la période de reprise.

Il existe une seconde méthode pour faire des boutures d’aloès, qui consiste à partir d’un rejet.

A lire : Quand planter des fraisiers

Bouture d’aloe vera à partir d’un rejet

Un rejet, appelé aussi rejeton, est un « mini aloe vera » qui pousse près de la plante mère, dont il dépend, tout en possédant ses propres racines. Prenez soin de sélectionner un rejet doté d’au moins quatre feuilles et mesurant déjà quelques centimètres de haut. Trop petit, le rejeton serait trop fragile et ne survivrait pas au bouturage.

  • L’idéal est de pouvoir procéder en enlevant complètement l’aloe vera de son pot, mais ce n’est pas sans risque. Si vous craignez d’endommager votre plante, creusez doucement autour du rejeton pour pouvoir l’extraire délicatement ;
  • Coupez pour le dissocier du plant mère, en veillant bien à ne pas abîmer les racines ;
  • Laissez cicatriser la coupe quelques jours pour éloigner les risques d’infections ;
  • Remplissez un pot troué au fond avec une couche de graviers, puis complétez avec du terreau pour cactus ou du terreau classique additionné du même volume de sable, comme vu précédemment ;
  • Vérifiez que le pH de votre contenu est bien entre 6 et 8, et ajustez avec de la soude de jardinage si nécessaire ;
  • Plantez votre rejeton en enfonçant dans le terreau le quart de la plante en plus des racines ;
  • Comme dans la première méthode, trempez les racines dans des hormones de bouturage donnera plus de vigueur à la petite plante ;
  • Humidifiez sans noyer la plante ;
  • Placez votre bébé aloe dans un endroit ensoleillé et chaud ;
  • Attendez huit jours avant d’arroser de nouveau.

Une dernière astuce consiste à bouturer votre aloe vera avec une banane : ôtez juste un carré de peau de la banane et plantez-y l’extrémité d’un morceau de feuille d’aloe vera. Comme par magie, vous constaterez au bout de quelques jours que des racines se sont formées. Procédez ensuite comme pour les deux autres méthodes.

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail