Entretien camélia

Popularisé par Alexandre Dumas fils avec son roman « La Dame aux camélias » qui inspira Verdi pour son opéra « La Traviata », le camélia (ou camellia) est un des plus jolis arbustes à floraison hivernale qui soit. L’entretien du camélia n’est pas très compliqué mais il y a quelques réflexes à avoir.

Les caractéristiques du camélia

Arrivé des forêts du Japon, ce petit arbre haut de 6 à 10 m dans son pays d’origine ne dépasse guère 2 à 4 m chez nous. Le camélia arbore des  fleurs joliment ciselées qui mesurent de 6 à 17 cm de diamètre. Elles peuvent être de couleur blanche, jaune, rose ou rouge. L’arbuste est rustique et résiste à des températures tombant jusqu’à -20°C. Son feuillage est persistant et sa forme peut être étalée ou tapissante, buissonnante, ou encore ouverte ou divergeante. Le camélia peut se planter en pleine terre, en bac (isolé, en massif, haie ou bordure), en pot ou en jardinière.

Où planter le camélia ?

Parce qu’il peut devenir millénaire, mieux vaut installer le camélia dans un endroit où il se sentira comme chez lui : un coin abrité des vents forts, un sol plutôt acide (PH de 5,5 à 6,5), une forte humidité ambiante, un soleil doux mais pas trop d’ombre qui nuit à sa floraison. Peu frileux, il résiste à des températures de l’ordre de -20 °C. Vous le planterez en l’enterrant peu, en recouvrant la motte de 2 ou 3 cm de terre seulement. La plantation s’effectue au printemps pour les camélias à floraison précoce et à l’automne pour ceux à floraison tardive.

Comment entretenir le camélia ?

Arrosez le camélia aussitôt après la plantation, même si le sol est humide et recouvrez avec un paillis d’écorces de pin. L’apport d’engrais doit être limité et et seulement lorsque la floraison est terminée. Après la floraison, il n’est pas nécessaire de tailler cet arbuste. Tout au plus, faites-lui une coupe pour lui conserver une silhouette harmonieuse. La multiplication des camélias s’effectue par bouturage ou greffage. Le camélia peut être menacé par plusieurs nuisibles, dont les pucerons et les cochenilles. N’hésitez pas à appliquer un traitement adapté en cas de suspicion de fumagine (poussière noire sur les feuilles), de chlorose (décoloration des feuilles) ou d’otiorrhynques (feuilles dentelées et dévorées par de petits coléoptères).Vous pouvez utiliser un répulsif naturel qui résulte d’une macération de feuilles de tabac. Il vous suffit de mélanger 50 grammes de tabac dans un litre d’eau, de laisser macérer une quinzaine de jours, de filtrer et de diluer la macération à raison d’un litre pour dix litres d’eau. Arrosez vos camélias à l’aide de ce mélange.

Le camélia symbole de beauté

Symbole d’excellence, de fierté et de modestie, le camélia exprime la beauté parfaite. Coco Chanel, dans les années 1930, porta une fleur de camélia à la boutonnière de ses tailleurs. Mais le plus célèbre des camélias est sans aucun doute le théier (Camellia sinensis) dont on cueille près de 2 milliards de tonnes de feuilles chaque année !

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail