bienfaits de l'ortie

Les bienfaits de l’ortie sont nombreux. Cette plante soulagerait les douleurs de l’arthrite, les rhumatismes et – plus curieusement – les démangeaisons. Voici comment utiliser l’ortie en tisane, en cataplasme ou en décoction pour soulager les maux du quotidien.

L’ortie, une plante aux multiples bienfaits

D’abord, l’ortie est une plante qui recèle de nombreux nutriments et antioxydants. Elle est riche en protéines végétales, vitamine C, pro vitamine A, calcium, fer, potassium et flavonoïdes. Les flavonoïdes sont des antioxydants qui, selon plusieurs études scientifiques, possèderaient des propriétés anticancéreuses et protègeraient des maladies cardio-vasculaires, à l’instar de la rhubarbe. Autre atout de cette composition riche en antioxydant ? Favoriser l’élimination des toxines et préserver le corps du vieillissement. L’ortie permet également de reminéraliser l’organisme. Et améliorerait également les fonctions rénales, d’où son utilisation en cas d’infection urinaire.

L’ortie possède neuf bienfaits principaux :

  1. Diminuer la rétention d’eau et éviter la formation de calculs urinaires.
  2. Renforcer la prostate et notamment éviter son hypertrophie.
  3. Soulager les douleurs articulaires, le rhumatisme, l’arthrite, les aphtes, les gingivites et les maux de gorge.
  4. Stopper les hémorragies et les saignements de nez grâce à ses vertus cicatrisantes et antiseptiques.
  5. Contribuer à prévenir l’ostéoporose.
  6. Apaiser le symptôme du rhume des foins grâce aux propriétés antihistaminiques de l’ortie.
  7. Nettoyer le côlon et assainir la flore intestinale.
  8. Stimuler les montées de lait et enrichir sa qualité.
  9. Embellir la peau, les ongles et les cheveux. L’ortie est aussi conseillée pour les problèmes d’acné, d’eczéma et de psoriasis.

Sous quelle forme utiliser l’ortie ?

On peut consommer l’ortie tous les jours pendant plusieurs mois. Rapprochez-vous tout de même d’un médecin spécialisé en phytothérapie pour être sûr que la prise d’ortie soit compatible avec d’autres traitements que vous pourriez prendre. L’ortie est notamment contre indiquée pour les femmes enceintes, celles qui allaitent et les enfants de moins de douze ans. Si vous êtes asthmatique ou que vous souffrez de troubles cardiaques ou rénaux, l’ortie est également déconseillée. Voici comment consommer l’ortie :

  1. Préparez une tisane avec les racines : mettez 1,5 g. de racines en poudre dans l’eau froide. Faites bouillir l’ensemble dix minutes et filtrez.
  2. Pour une infusion, faites bouillir trois cuillères à soupes de feuilles séchées dans 500 ml d’eau.
  3. Il existe aussi de l’ortie sous forme de gélules pour des prises en voyage ou si vous n’avez pas le temps ou la possibilité de réaliser tisane ou infusion.
  4. Vous pouvez aussi introduire l’ortie dans votre alimentation. Mitonnez une soupe d’ortie, mariez-la avec du poisson, de la viande, un gratin ou dégustez-la dans un smoothie frais.

Comment se procurer de l’ortie de qualité ?

Comme souvent, préférez l’ortie bio ou cultivée avec le moins de pesticides possible. En fonction de la manière dont vous souhaitez la consommer, vous ne vous approvisionnerez pas au même endroit. Pour une consommation en tisane, optez pour l’achat en herboristerie. Si vous souhaitez la consommer fraîche, tournez-vous vers les marchés de votre ville et de votre région. Les jeunes pousses sont à privilégier : elles sont tendres et peu fibreuses. Pour réaliser un cataplasme, vous pouvez mélanger des feuilles d’ortie fraîches hachées à de l’argile verte en poudre et à de l’eau. Vous obtiendrez une pâte que vous pourrez utiliser en cataplasme en le maintenant avec un linge propre.

Et si vous possédez un jardin ou même un balcon ou une terrasse, vous pouvez cultiver de l’ortie facilement. Que ce soit en pleine terre, en pot ou en jardinière, le semis s’effectue dans une terre riche en humus. Les graines doivent pousser à température ambiante. Si vous plantez en pleine terre, creusez un trou et tapissez-le d’une bâche en plastique. Puis bouchez-le et plantez les plants d’ortie. Vous pourrez récolter l’ortie rapidement : en été pour une plantation au printemps.

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail