paillage au jardin

Le paillage au jardin protège et nourrit vos plantes, limite la pousse des mauvaises herbes, conserve la fraîcheur de la terre en été ou évite les dégâts causés par les gelées en hiver. Mais quel paillage choisir ? Et comment le poser dans les règles de l’art dans votre jardin ? Nos conseils pour pailler vos plantes et arbustes.

Pourquoi pailler vos plantes ?

Il existe de multiples raisons pour choisir de pailler votre jardin :

  1. Protéger les plantes et arbustes contre les intempéries et notamment éviter le lessivage des sols et la possible érosion des sols en pente.
  2. Empêcher la pousse des mauvaises herbes.
  3. Conserver la fraîcheur de la terre en été et la protéger du gel en hiver.
  4. Nourrir la terre, à l’instar du BRF. Les végétaux ayant servi pour le paillis se décomposent et fertilisent le sol. De la même façon, le paillis permet la création de tout un écosystème naturel composé d’insectes et de micro-organismes.

Malgré tous ses avantages, le paillage revêt tout de même quelques inconvénients : une plante paillée ne se ressème pas. S’il pleut beaucoup, les plantes peuvent pourrir. Pour éviter cela, il convient d’enlever la terre située au pied des plantes sensibles au pourrissement. Cette pourriture grise est une maladie cryptogamique qui sévit fortement lors des années où la pluviométrie est forte. Elle touche surtout les fraises, tomates, haricots, melons, pommes, poires, pêches et de nombreuses plantes à fleurs.

Quel type de paillage choisir pour votre jardin ?

Il n’existe pas de paillage idéal pour votre jardin. Chaque paillis est à choisir en fonction de vos objectifs et du type de sol de vos espaces verts.

Paillage en copeaux et écorce

Ce type de paillage à base de copeaux et d’écorce est sans doute le plus durable. Vous pouvez l’acheter en jardinerie ou le fabriquer vous-même si vous possédez des arbres ou de gros arbustes. Ce paillis convient particulièrement bien aux sols riches en minéraux et favorisent le développement des micro-organismes qui vivent sous terre.

Paillage avec de l’écorce de fèves de cacao

Le paillis avec de l’écorce de fèves de cacao est particulièrement efficace contre les intempéries, le vent et le gel. Il est donc parfait pour les régions au climat rude et les terrains pauvres en azote. L’écorce de fèves de cacao s’achète dans le commerce et est issue des déchets de l’industrie du chocolat. Il faut étaler quatre à cinq centimètres de paillis au pied de vos plantes. Ce travail étant à renouveler tous les ans.

Paillage avec les déchets issus de la tonte et du ramassage des feuilles

Vous ne savez pas quoi faire de votre herbe de tonte ou de vos feuilles mortes ? Toutes deux peuvent constituer un excellent paillage. Après les avoir laissé sécher, épandez-les au pied de vos plantes. Riche en azote, ce paillis permet un recyclage des déchets optimal.

Paillage avec la paille et le foin

Riches en potassium, la paille et le foin constituent d’excellents paillis. Veillez à utiliser un matériau issu de l’agriculture biologique, garanti sans pesticides. Etalez le foin ou la paille à raison de dix centimètres d’épaisseur. Un paillage idéal pour les sols sableux et/ou en pente.

Paillage avec du carton ou du papier journal

Solution la plus économique, le paillage avec du carton ou du papier journal se développe de plus en plus dans les potagers modernes. Après les avoir installé, il faudra les recouvrir de terreau, de paille ou d’une couverture végétale de votre choix.

Les autres solutions pour le paillage au jardin

Il existe d’autres solutions pour pailler vos plantes :

  1. La toile en jute ou en fibre de coco. Entièrement biodégradable, elle limite la pousse des mauvaises herbes mais laisse passer l’eau et les nutriments dont la plante a besoin.
  2. Le paillis minéral dont la durée de vie est très importante. Il est conseillé pour le paillage des plantes prisant la chaleur comme les plantes de rocaille. Vous pouvez utiliser billes d’argile, ardoises, débris de poterie et même vos coquilles de moules ou d’huîtres.
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail