entretien cactus

L’entretien du cactus nécessite beaucoup de minutie, notamment lorsque vient l’heure de les arroser. On compte environ 2 500 espèces de cactus. Il s’agit pour la plupart, de plantes succulentes. C’est-à-dire, qui s’adaptent pour survivre dans les milieux arides. Ceci, grâce à leur capacité à stocker l’eau dans les feuilles, les tiges ou les racines. On en trouve dans les déserts rocailleux, les dunes littorales ou encore, dans les forêts tropicales. Attention, toutes les plantes succulentes ne sont pas des cactus ! On reconnait les vrais cactus à la présence d’aréoles : des petites excroissances de la plante, depuis lesquelles partent des épines. Une façon de se protéger des herbivores et de limiter la transpiration.

Les différentes familles de cactus

Les cactus présentent une très grande variété de formes, parmi lesquelles :

  • Le cactus sphérique: appelé aussi cactus globulaire ou cactus boule, sa forme est arrondie, avec un diamètre et une hauteur très variables. Le Ferocactus, le Mammillaria, le Parodia ou encore l’Echinocactus en font partie.
  • Le cactus en forme de colonne ou colonnaire : tout en longueur, ce cactus appelé aussi cactus cierge ou candélabre, fait penser aux décors désertiques des westerns. Il se développe tout en hauteur ou certains se ramifient avec l’âge. Le Cierge du Pérou (Cereus Hildmannianus) originaire d’Argentine et aux fleurs blanches, peut atteindre 15 mètres de hauteur.

Le cactus raquette : il tient son nom de ses cladodes (rameaux qui assurent les mêmes fonctions que des feuilles) plates et ovales. On en trouve sur tout le continent américain. Le plus connu est le Figuier de Barbarie ou Opuntia.

  • Le cactus plat: ses tiges plates ressemblent à des feuilles. Figurent dans cette catégorie : les Epiphyllum, Schlumbergera ou « cactus de Noël »…
  • Le cactus grimpant: présent principalement dans les forêts équatoriales humides et dont les tiges s’enroulent autour des troncs d’arbres. Le plus connu est l’Hylocereus Undatus avec son fruit le pitaya.

En ce qui concerne la taille des cactus, on observe également un très large éventail avec par exemple :

  • Le cactus géant: la plus grande espèce est le Pachycereus Pringlei ou cactus éléphant, qui peut monter jusqu’à près de 20 mètres de haut ! Il vient du Mexique et son fruit est comestible.
  • Les mini-cactus: ces plantes ne font que quelques centimètres de hauteur (5 à 15 cm) et sont caractérisées par une croissance lente. On citera notamment : le Cleistocactus, les Mammillaria, les Rebutia, le Cleistocactus…

Comment planter des cactus ?

Planter des cactus

Ces plantes ont besoin d’un maximum de lumière, donc il est conseillé de planter les cactus dans un endroit jouissant d’une exposition ensoleillée. En pleine terre, plantez-les sur un talus, afin d’éviter l’eau stagnante très néfaste pour eux. Vous pouvez aussi placer de grosses pierres pour retenir la terre et conserver la chaleur. Ils apprécient par ailleurs, un sol léger, sableux et surtout, ne retenant pas l’eau. Pour la plantation, qui se fait au printemps après les risques de gel, mélangez la terre du jardin à du gravier de façon à obtenir un sol rocailleux. Le choix des espèces se fait en fonction de la température minimale en hiver. Vous pouvez par ailleurs utiliser une toile de paillage pour les aider à résister au froid.

A l’intérieur, placez vos cactus derrière une fenêtre, même en hiver. N’installez pas le pot sur une soucoupe, toujours pour éviter cette eau stagnante. En pot, privilégiez un terreau pour cactées, qui soit également enrichi en sable.

L’entretien des cactus en été et en hiver

L’arrosage est LE point délicat dans l’entretien d’un cactus, qu’il s’agisse d’une plante de jardin ou cultivée en pot. Cette plante souffre plus souvent d’un excès d’eau que de la sécheresse. Le risque avec un trop plein d’eau : de la pourriture ou une croissance trop rapide de la plante qui peut vite se retrouver à l’étroit dans son pot. Il est très important d’attendre que le sable soit bien sec en profondeur entre deux arrosages. Pour les mini-cactus surtout, il faut donc très très peu d’arrosage : que toutes les 2 ou 3 semaines en été ! Pour les autres, une fois par semaine suffit et sur la terre uniquement, pas sur la plante. En hiver, les cactus entrent en repos : il ne faut pas les arroser, exception faite des cactus d’intérieur dans des appartements très secs, qui peuvent être arrosés une fois par mois l’hiver.

Les cactus en pot sont mieux en plein air l’été. Ils fleurissent mieux. L’hiver, rentrez-les dans une pièce au frais. Par ailleurs, le rempotage des cactus se fait tous les 3 ans en moyenne. Et en toute saison, retirez la poussière accumulée sur la plante.

Enfin, le cactus est sujet aux maladies cryptogamiques causées par un champignon. Celles-ci peuvent être traitées à l’aide d’un fongicide. Parallèlement, il faut tailler les parties attaquées. Désinfectez aussi vos outils de jardinage pour éviter la propagation des maladies.

En tout cas, si vous voulez donner un petit air exotique à votre jardin ou votre intérieur, le cactus est votre plante !

 

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail