arbre décoratif
Vous avez envie de planter un arbuste décoratif dans votre jardin ? Le mois idéal pour la plantation d’un arbuste est celui d’octobre. Nous vous expliquons quel arbuste décoratif choisir pour embellir votre jardin : plantes à feuillage caduque, persistant ou conifères aux splendides couleurs…

Pourquoi choisir un arbuste à feuillage décoratif ?

Il existe de nombreux avantages à choisir un arbuste à feuillage décoratif :

  1. Vous aurez un très grand choix d’arbustes : à fleurs, à fruits, colorées…
  2. Ce type d’arbuste exige très peu d’entretien, si ce n’est une taille une à deux fois par an maximum.
  3. Avec un arbuste vous offrez de l’ombre à votre jardin sans outrance.
  4. La plupart des arbustes peuvent également pousser en pot sur un balcon ou une terrasse.
  5. Enfin, le fait de faire pousser des arbustes réduit la prolifération des mauvaises herbes.

Quel arbuste décoratif planter au jardin ?

Avant de choisir un arbuste décoratif pour sa beauté, vous devez vous poser quelques questions par rapport au futur environnement que vous pourrez lui offrir. Votre région connaît-elle des gelées ? De quelle place disposez-vous dans vos espaces verts ? De quelle exposition bénéficiera votre arbuste ? Les réponses apportées vous mèneront vers les arbustes les plus adaptés. Ainsi, un hibiscus n’est pas très rustique, un buddleia ou un lilas peut prendre beaucoup de place avec une envergure conséquente et les camélias ou les rhododendrons préfèrent être plantés à l’ombre.

Les arbuste décoratifs à feuillage persistant

Le choix d’un conifère peut s’avérer judicieux si l’on souhaite un arbre décoratif au feuillage persistant. Vous aurez le choix quant à la couleur du feuillage. En dessous d’un mètre de hauteur, optez pour du genévrier ou du thuya. Entre 1 et 2 mètres de haut plantez un cyprès nain, un épicéa du Colorado, un pin nain des rocailles ou un thuya du Canada. Enfin, si vous disposez de beaucoup de place, offrez-vous la splendeur d’un cèdre, d’un sapin de Nordmann ou de Douglas.

Les plantes à feuillage panaché

Là aussi la quantité d’espèces et de variétés disponibles est si longue que l’on ne peut pas ici en dresser la liste. Sachez que les arbustes décoratifs à feuilles panachées se développent plus lentement que leur frère à feuilles vertes « normales ». En effet, la quantité de chlorophylle étant parfois fortement diminuée, la feuille ne peut pas l’assimiler comme une feuille normale. Souvent, les plantes à feuillage panaché émettent des rameaux dotés de feuilles normales, vous devez dès leur apparition les supprimer à la base. Au rayon des arbustes persistants et panachés, on peut citer l’abélia, la bruyère commune, le buis, l’eucalyptus, le laurier rose, le photinia ou le troène du Japon .

Les plantes décoratives à feuillage pourpre

Le roi des arbustes décoratifs à feuillage rouge est sans nul doute l’érable du japon. Cette plante aime les terres légèrement acides et surtout se développe bien à mi-ombre. Certaines espèces sont rouges durant toute la saison et d’autres ont un feuillage qui évolue. Ici aussi, prenez garde et supprimez toutes les pousses qui ne correspondent pas à la variété mise en place.

Les arbustes à feuilles décoratives par leur forme et leur couleur

Très intéressantes aussi ces espèces d’arbustes dotées de feuilles décoratives et colorées offrent une belle diversification. Les houx et les acer saccharinum font parties de cette catégorie de plantes.
Par exemple, les mahonia donnent de belles fleurs jaunes au printemps qui feront place à de jolies baies bleues en automne enfin, les feuilles brillantes, dentées et épineuses complètent l’effet décoratif. On peut également citer d’autres arbustes à feuillage remarquable comme le mimosa, le bambou, le bouleau nain, le chêne pourpre ou encore l’arbre à perruque. Vous avez énormément de choix, tant les arbustes possédant des feuilles originales sont nombreux.

Comment planter des arbustes décoratifs pour un jardin harmonieux ?

Composer un jardin harmonieux avec des arbustes décoratifs implique de respecter quelques règles :

  1. Commencez par faire un plan sur papier en dessinant votre jardin et ce qui le compose : plantes, mobilier de jardin, cabanon et également l’emplacement de vos futurs arbustes.
  2. Pensez à la répartition de l’espace mais également aux différentes caractéristiques des arbustes choisis : besoin de soleil ou d’ombre, envergure, feuillage caduque ou persistant…
  3. Prêtez attention aux accords de couleur et de forme entre les arbustes. Les arbustes les plus petits peuvent prendre place en bord d’allée. En deuxième rideau on retrouvera des arbustes plus grands et plus massifs qui pourront également protéger les petits arbustes sensibles au soleil. Côté couleur, vous pouvez jouer la carte des contrastes en associant des arbustes à feuillage persistant vert avec des arbustes possédant un feuillage panaché ou doté de teintes vives.
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail