Planter un hibiscus

Comment planter un hibiscus et l’entretenir ? Suivez nos conseils d’experts en jardinage pour faire croître cette fleur exotique qui se plaît aussi bien dans un jardin, que sur un balcon ou à l’intérieur. Très facile à entretenir, l’hibiscus a besoin d’une seule taille dans l’année, à la fin de l’hiver ou au début du printemps.

 

L’hibiscus, une plante de jardin ou d’intérieur exotique

L’hibiscus est un arbuste à fleurs originaire d’Asie du Sud-Est. Il en existe de très nombreuses espèces : environ 200 ! Cette plante est connue depuis l’antiquité où elle était utilisée pour l’ornement, mais aussi pour ses vertus médicinales et à des fins alimentaires. Les hibiscus furent importés en Europe au XVIIe siècle par les Maures, des populations autochtones d’Afrique du Nord.

Cette plante exotique se distingue par sa fleur spectaculaire, souvent dans les tons rose ou rouge. Les arbustes d’hibiscus peuvent atteindre jusqu’à 5 mètres de haut dans les régions chaudes. Les feuilles sont simples, ovales et à bords dentelés ou ondulés. Quant aux fleurs, celles-ci sont monochromes ou bicolores.

Parmi les espèces les plus connues, soit les deux qui peuvent être cultivées à nos latitudes, on citera l’« Hibiscus rosa sinensis » ou Rose de Chine. Egalement, l’Hibiscus syriacus, qui constitue l’emblème national de la Corée du Sud. Appelée aussi « fleur d’éternité », cette dernière représente l’esprit volontaire et modeste des Coréens.

Où et comment planter un hibiscus ?

S’il se cultive surtout en pot, il est également possible de planter l’hibiscus en pleine terre dans un jardin. Utilisé en plante d’intérieur, il peut joliment décorer un appartement ou une maison. Il peut aussi être déplacé sur un balcon ou une terrasse aux beaux jours.

En extérieur, privilégiez l’Hibiscus syriacus, appelé aussi Althéa, qui sera capable de résister à des températures pouvant aller jusqu’à -15 C°. La plantation dans un jardin se fait en automne ou au printemps, dans une terre fertile et fraîche que vous pouvez enrichir avec un engrais naturel comme la tourbe blonde ou le fumier de bovins. Selon les régions, l’hibiscus fleurit de mars à octobre. L’exposition doit être bien choisie, entre ensoleillement et mi-ombre, ainsi qu’à l’abri du vent.

En intérieur, optez pour l’Hibiscus rosa-sinensis. Il est important de bien choisir l’emplacement pour le bon développement d’un hibiscus. Privilégiez un espace lumineux : près d’une fenêtre, derrière une baie vitrée… En effet, l’hibiscus a besoin de beaucoup de lumière pour pouvoir fleurir, soit 6 h minimum en hiver. L’été, déplacez-le dans une zone plus ombragée, afin de limiter un trop fort ensoleillement direct derrière la baie vitrée. Favorisez un bon drainage avec notamment l’utilisation de billes d’argile dans les pots.

Comment entretenir un hibiscus

L’entretien d’un hibiscus est assez aisé. Toutefois, veillez à bien l’arroser, soit une à deux fois par semaine au printemps et en été. Laissez bien sécher la terre entre chaque arrosage de la fleur. Attention, il est important de ne pas trop arroser non plus votre plante. En hiver, réduisez de manière significative l’arrosage, en fonction de la température.

Concernant la taille de l’hibiscus, la fin de l’hiver et le début du printemps sont les périodes idéales. Eliminez les brindilles pour favoriser une bonne exposition à la lumière et ainsi, stimuler la croissance et la floraison. Supprimez également, au fur et à mesure, les fleurs qui fanent.

Quant au rempotage, cette opération s’avère primordiale. La plante peut doubler de volume en une seule année. Pour permettre à l’hibiscus de poursuivre correctement sa croissance, il est conseillé de le rempoter vers le mois de mars et d’utiliser un mélange de terreau et de terre de bruyère. Il faut augmenter la taille des pots progressivement, de 2 à 4 cm.

Enfin, si les feuilles sont collantes ou si vous détectez la présence d’un duvet blanc, des parasites ont sans doute pris d’assaut votre hibiscus. Il existe des produits spécifiques pour vous débarrasser des pucerons et autres cochenilles. Optez plutôt pour des produits biologiques. Par ailleurs, s’il perd ses feuilles en été, c’est le signe que l’arrosage est trop abondant.

Les caractéristiques de l’hibiscus

Les caractéristiques de l'hibiscus

Type de plante : arbuste à fleurs, vivace
Famille : Malvacées
Origine : Asie du Sud-Est (Chine et Inde principalement)
Feuillage : persistant
Couleurs des fleurs : dans les tons rose, rouge, orange, jaune, mauve, bleu
Exposition : ensoleillée, semi-ombragée
Sol : bien drainé, légèrement humide et frais
Plantation : printemps ou automne
Rempotage : en mars
Mode de multiplication : semis, bouturage ou marcottage
Floraison : mars à octobre
Hauteur : jusqu’à 5 mètres
Ravageurs : cochenilles, aleurodes, pucerons et araignées rouges
Maladies : les feuilles peuvent pourrir en cas d’excès d’humidité
Taille : au printemps pour favoriser le bon développement de la floraison
Espèces : plus de 200 espèces et 30 000 variétés. Les plus connues étant l’« Hibiscus rosa sinensis » ou Rose de Chine et l’Hibiscus syriacus.
Destination : en intérieur dans un pot ou en véranda et sur une terrasse l’été pour l’Hibiscus rosa-sinensis, ou en pleine terre dans un jardin pour l’Hibiscus syriacus, plus rustique et donc résistant aux températures de nos latitudes.

Téléchargez la fiche d’identité de l’HibiscusTélécharger la fiche d'identité au format PDF

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail