Jouer à l’hôte ou à l’hôtesse d’un groupe de vers se tortillant dans une boîte de votre cuisine ne correspond sans doute pas à votre idée d’une ambiance propice aux cocktails printaniers. Toutefois, le lombricompostage est une excellente solution pour faire son compost en économisant de l’espace, ce qui se révèle particulièrement utile pour ceux qui n’ont pas d’arrière-cour.

Placez le composteur dans un endroit bien aéré et facilement accessible comme le balcon ou sous le lavabo de cuisine. Remplissez la moitié ou le deux tiers de la boîte de litière et versez-y lentement de l’eau jusqu’à ce que la matière qui la compose devienne humide. Du papier journal déchiqueté, de la paille ou de la mousse de tourbe font une excellente litière. Ajoutez ensuite les vers rouges (entre 500 g et 1 kg).

Les vers ont terminé le compostage lorsque du turricule a remplacé les résidus que vous avez placés dans la boîte. Le turricule est constitué de petits dépôts dont l’odeur de terrre est riche et sucré. Lorsque le compost est prêt, retirez-le dès que possible en le tassant d’un côté de la boîte et en rajoutant de la litière et de la nourriture dans l’espace dégagé. Les vers se déplaceront vers la nouvelle litière à la recherche de nourriture. Une semaine plus tard, vous pourrez retirer le compost.

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail