Si le composteur séduit des amateurs de jardinage toujours plus nombreux, c’est parce qu’il s’avère être une alternative économique, respectueuse de l’environnement et 100% naturelle. Si vous souhaitez recycler les déchets vert de votre jardin et fabriquer votre propre composteur, suivez notre guide par étapes !

Le compost : qu’est-ce que c’est ?

Avant de vous précipiter sur votre servante d’atelier et de vous lancer dans la construction d’un composteur, une petite définition s’impose.

Le compost est un fertilisant produit à partir d’un processus de décomposition des déchets d’origine animale ou végétale. Il constitue un engrais de qualité entièrement naturel qui nourrit les plantes et renforce leur résistance aux maladies.

 comment fabriquer un composteur

Fabriquer un composteur par étapes

Voici les 4 étapes nécessaires à la construction d’un composteur :

1. Le type de composteur

Il existe différentes solutions pour fabriquer un composteur :

  • Un composteur de forme cubique construit à partir de palettes ou planches en bois adaptées aux gros déchets
  • Un composteur de forme cylindrique réalisé à partir d’un grillage rigide adapté aux gros déchets légers (ex : les feuilles mortes)
  • Un composteur fabriqué avec des parpaings assemblés

2. Les outils

Pour assembler les palettes ou planches en bois, vous aurez besoin de :

  • 1 scie pour réaliser les découpes
  • 1 perceuse visseuse Bosch sans fil
  • Des vis à bois pour assembler les planches
  • Des chevilles de bois pour les accès aux compartiments du haut (retournement du compost) et du bas (récupération du compost)
  • 2 tasseaux
  • 2 charnières

Le site Promeca vous propose une sélection d’outils Facom pour vous équiper. N’hésitez pas à y faire un tour.

3. L’assemblage

  • Bâchez le sol
  • Assemblez 3 côtés du composteur, le dernier devant être amovible (cf. schéma)
  • Installez sur les 3 faces un grillage à fines mailles ou une membrane géo-textile
  • Vissez une planche au fond de la partie supérieure du composteur puis assemblez à l’aide de 2 charnières une planche qui fera office de couvercle

schéma construction composteur

4. L’emplacement

Voici quelques conseils pour trouver le meilleur emplacement :

  • Une zone ombragée
  • Un terrain plat, si possible directement au contact de la terre pour favoriser le développement des micro-organismes
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail