Originaire de Chine, l’arbre à papillons aussi appelé Buddleia de David, est un arbuste à fleurs très apprécié pour ses qualités ornementales. Pourquoi ce nom ? Car pendant l’été, sa longue floraison attire de nombreux papillons ! Pour profiter de son plein potentiel, il est important de bien entretenir l’arbre à papillons. Découvrez tous nos conseils dans cet article.

Les caractéristiques de l’arbre à papillons

Le buddléia du père David, plus connu sous le nom poétique de l’arbre à papillons, prend la forme d’un buisson très généreux et touffu aux longues branches florifères. Il doit son nom à ses fleurs colorées et odorantes, qui attirent les insectes et plus particulièrement les papillons pendant la pleine floraison. Cet arbuste à feuillage caduc peut faire jusqu’à 5 m de haut et donne au milieu de l’été, des fleurs en grappes facilement reconnaissables. Elles peuvent prendre une couleur mauve, fuchsia, rose ou encore blanche.  

Où planter un arbre à papillons ?

L’arbre à papillons peut se planter de façon isolée dans un jardin ou dans un massif d’arbustes vivaces. Il peut également former des haies en plantant plusieurs Buddleia de David les uns à côté des autres. Il s’associe sans problème avec d’autres plantes comme l’hibiscus, pour former un écran de végétation naturelle.

Il apprécie les endroits ensoleillés et abrités du vent, afin de protéger ses tiges qui peuvent être fragiles et cassantes. Concernant le sol, il ne doit pas être trop riche car cela favorise le feuillage et non la floraison. Veillez aussi à ce que le sol soit bien drainé et profond, afin que l’arbuste résiste à la sécheresse.

N’oubliez pas que sa croissance est très rapide. Il faut donc le planter dans un endroit qui lui laisse suffisamment de place pour s’épanouir une fois qu’il aura atteint sa taille adulte.

Certaines variétés naines, comme le Buddleja davidii Nanho Blue, peuvent se planter en pot. C’est parfait pour fleurir une terrasse ou un balcon. Si vous optez pour cette variété, voici la marche à suivre :

  • Veillez à choisir un contenant d’au moins 60 cm de profondeur pour un bon enracinement ;
  • Ajoutez une couche drainante, à base de billes d’argile, afin de ne pas trop enrichir le sol ;
  • Apportez de l’engrais au printemps, ajoutez un paillis au pied pour conserver l’humidité en été et arrosez-le très peu en hiver ;
  • Rempotez-le chaque année dans un pot plus volumineux.

Quel est le meilleur moment pour planter un Buddleia ?

Idéalement sa plantation s’effectue au printemps, pour que son système racinaire puisse se développer tout au long de l’été. Cela le rend ensuite plus résistant en hiver. Mais l’automne est également une bonne saison pour le planter. Le mieux est de faire en fonction du climat : en septembre ou en octobre pour les régions sèches et en mars ou avril pour les régions humides et froides.

Comment entretenir son arbre à papillons ?

L’entretien de l’arbre à papillons passe par un arrosage adapté et une taille qui lui est très utile.

Arrosage et apport d’engrais

L’arbre à papillons n’est pas spécialement gourmand en eau. La premier été après la plantation, il faudra bien l’arroser pour favoriser l’enracinement. Ensuite, vous n’aurez à le faire qu’en cas de fortes chaleurs ou de sècheresse prolongée. Pour qu’il conserve mieux l’humidité, vous pouvez mettre en place un paillage au pied de l’arbre. Cela le protégera également du froid, même si cette variété d’arbuste très robuste supporte des températures jusqu’à -15 degrés !

Concernant l’engrais, vous pouvez lui en apporter un peu au printemps pour stimuler la floraison.

Tailler l’arbre à papillons

L’entretien de cet arbuste passe par une taille qui va favoriser la floraison et l’empêcher de devenir trop envahissant. En effet, le buddléia du père David devient rapidement grand et massif s’il n’est pas taillé régulièrement. Le meilleur moment pour le tailler est entre novembre et mars, avant que la végétation ne redémarre.

La taille d’hiver consiste à raccourcir les rameaux de l’année passé à 5 cm du vieux bois. Idéalement, il faudra tailler au-dessus d’une fourche ou de 2 yeux. Raccourcissez également les rameaux en partant du sol à 40 ou 50 cm. Cela peut vous paraitre beaucoup, mais c’est grâce à cela qu’il repartira de plus belle à la prochaine floraison. Si vous ne le taillez pas, il finira pas se dégarnir.

Pour prolonger sa floraison, vous pouvez faire une seconde taille en été. Pour cela, deux options s’offrent à vous :

  • Avant le début de la floraison, autour de mai-juin, coupez la moitié des jeunes pousses. Cela vous permet d’échelonner la floraison jusqu’en octobre.
  • Après le début de la floraison, qui a généralement lieu autour de juillet-août, supprimez toutes les parties de l’arbuste ayant déjà fleuri.

Et dans tous les cas, n’hésitez pas à enlever au fur et à mesure toute les fleurs fanées.

A lire : Comment entretenir l’oranger du Mexique ?

Les maladies de l’arbre à papillons

L’arbre à papillons étant très robuste, il résiste donc particulièrement bien aux attaques extérieures. Il ne craint aucun parasite et aucune maladie en particulier.  

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail