Planter et faire pousser un avocatier chez soi est une bonne manière d’enseigner aux enfants quelques notions de jardinage et de les voir s’émerveiller sur le miracle de la pousse de la plante, mais aussi de déguster des avocats bios qui n’auront pas parcouru des milliers de kilomètres avant de parvenir dans vos assiettes !

Avocatier : les bons gestes pour préparer le noyau

Pour planter un avocatier, vous devez suivre les étapes suivantes :

  • sélectionnez un avocat bio ou cultivé localement : si vous prenez un avocat du commerce qui a passé plus de temps en chambre froide que sur un arbre, ou qui a été traité abusivement, vous ne parviendrez pas à le faire pousser ;
  • prélevez le noyau en veillant à ne pas abîmer sa surface. Lavez-le à l’eau claire, et épongez-le doucement dans du papier absorbant. Ensuite, faites-le sécher pendant plusieurs heures au soleil ou à proximité d’un radiateur ;
  • plantez trois cure-dents dans le noyau de manière à pouvoir le poser sur un verre rempli d’eau, avec l’extrémité pointue qui trempe dans l’eau. Pensez à changer l’eau tous les trois jours.

Avocatier : planter le noyau en terre

La germination peut alors commencer : lorsque les racines ont atteint une longueur d’environ 2 centimètres, vous pouvez le transplanter dans un pot rempli de terre. Veillez à placer le pot dans lequel se trouve le noyau près d’une source de lumière, de préférence à proximité d’une fenêtre.

Aux beaux jours, vous pouvez sortir le pot à l’extérieur, pour qu’il bénéficie des rayons du soleil. Il est nécessaire d’arroser l’avocatier régulièrement, mais sans excès. Il faut ensuite s’armer de patience, car un avocatier ne produit des fruits qu’au bout de 8 à 10 ans.

Avocatier : faut-il le tailler ?

Si vous laissez votre avocatier en pot, afin d’éviter qu’il devienne trop grand, pincez la tête lorsqu’il atteint 40 centimètres de haut. Ensuite, il vous suffira de tailler les bois morts et les gourmands au fur et à mesure de la pousse.

Si vous habitez dans une région où vous pouvez planter l’avocatier en terre sans qu’il risque de geler, vous n’avez pas besoin de le tailler. Préférez un sol sablo-argileux ou sableux si vous le transplantez en terre. Un avocatier peut atteindre jusqu’à 20 mètres de haut, autant qu’un palmier, et a une espérance de vie de 70 ans environ.

Avocatier : comment obtenir des fruits ?

L’avocatier doit être pollinisé pour donner des fruits. Les fleurs s’ouvrent une première fois en version femelle et une deuxième fois en version mâle. Il est donc préférable d’avoir plusieurs avocatiers à proximité pour assurer une bonne pollinisation. L’avocat grossit sur l’arbre, mais mûrit une fois cueilli.

Voilà comment planter un avocatier avec succès. Si vous souhaitez obtenir des avocats, pensez à acheter au moins deux avocatiers, afin d’assurer leur pollinisation. Plantez-les à proximité l’un de l’autre !

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail